« La rencontre, l’échange et le partage caractérisent ma danse et ma démarche de chorégraphe » Kader Attou

UNE VOLONTÉ DE TRANSMETTRE DES LES DÉBUTS
La Compagnie Accrorap et son directeur Kader Attou ont une réelle volonté de partage et de transmission qu’ils mettent en oeuvre dans des contextes et avec des partenaires et des publics de toutes sortes.
Durant les 13 années qu’il a passé à la tête du CCN de La Rochelle, de nombreuses actions ont été mises en place : des projets de médiation et de sensibilisation, d’éducation artistique et de formation sur un territoire allant du plus proche, au plus lointain. Une attention a été portée à la diversité du territoire, participant du vivre ensemble, et à la jeunesse.
Les actions ont été menées en direction de publics variés : associations, centres-sociaux et centres de loisirs, les écoles, les universités, les services de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Supérieur, les hôpitaux, milieu carcéral, théâtres, festivals…

Photos : Atelier de transmission de The Roots avec Erwan Godart, danseur de la Compagnie

L’INSTALLATION EN RÉGION SUD
L’installation à la Friche La Belle de Mai est l’occasion de prolonger cette attention à la jeunesse, à la proximité et le territoire en imaginant des collaborations avec les divers acteurs de ce lieu.
La Compagnie Accrorap / direction Kader Attou est Artiste Associé à Scènes et Cinés, Scène conventionnée Art en Territoire – Istres Ouest Provence pour la période 2022-2024. Cette association permet de penser des parcours où la culture hip-hop circulent.
Prélude, premier projet de territoire du chorégraphe, est une pièce chorégraphique pour neuf jeunes danseurs et danseuses de la Région. Ce projet est le socle et le levier pour déployer un panel d’actions de partage, d’échange, de transmission et de construction avec toutes sortes de structures (scolaires, centres sociaux, écoles de danse, club sportif, etc…). Les actions se dérouleront sur le territoire de l’intercommunalité : Istres, Miramas, Fos-sur-Mer, Port-Saint-Louis, Cornillon-Confoux et Grans.
Chaque année sera l’occasion de mettre l’attention sur des territoires différents. L’année 2023 sera marquée par la participation aux Olympiades Culturelles, premier temps fort des restitutions de ces actions.

TRANSMETTRE LE RÉPERTOIRE
La question du répertoire reste centrale dans le projet de la Compagnie.
La danse hip hop fait partie d’une histoire jeune où la question du répertoire n’existait pas il y a 20 ans. Aujourd’hui, il existe un réel répertoire qui mérite de vivre et d’être transmis.
Que devient un projet lorsque, à partir d’une écriture chorégraphique, différents corps sont invités ? Comment se ré-invente-t-il ? Comment chaque interprète investit cette écriture ?
La transmission de répertoire est un vaste terrain d’exploitation, pouvant concerner un très large public, toucher des jeunes en voie de professionnalisation, des amateurs et des enfants.
Des projets de transmission sont proposés sur le territoire d’implantation de la compagnie permettant un rayonnement local et participatif. Des transmissions d’extraits The Roots vont avoir lieu au sein de la Compagnie Grenade – Josette Baiz à Aix-en-Provence et au Conservatoire de Châlon-sur-Saône en partenariat avec l’Espace des Arts en 2023.